Bienvenue chez Lévriers & Compagnie

N'hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter ! (bandeau de droite)

Votre mail ne sera en aucun cas diffusé: il sera utilisé uniquement pour la newsletter.

Notre actualité à la une !

DANS NOS FAMILLES D'ACCUEIL:

MISE EN LUMIÈRE SUR...

BANDERA
BANDERA
NAIADE
NAIADE

 

AGENDA !

 

 

-         Vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 Décembre, Lévriers & Compagnie tiendra un stand sur le marché de Noël de Bernay (27)

 

-        Samedi 13 et dimanche 14 Décembre ainsi que samedi 20 et dimanche 21 Décembre, Lévriers & Compagnie tiendra un stand sur le marché de Noël de Vittel (88)

24 OCTOBRE 2014

DES NOUVELLES DE BRUNO, CE GALGO MARTYR

Début octobre, était trouvé par l’association ADANA un galgo avec des plaies sur tout le corps et notamment une plaie béante sur le flanc.

 

Une 15aine de jours après son opération, Bruno va mieux. La convalescence va être très très longue. Sur la photo, sous le pansement blanc, les points ont cédé et la plaie reste ouverte, la zone est encore très importante ; les autres sutures, elles, évoluent bien.

Le chemin vers la renaissance de Bruno sera encore long mais c’est un chien d’un grand courage qui se montre très affectueux et tendre avec ses sauveuses…

 

Que de bonté après ce que l’homme lui a fait !!

Une nouvelle leçon de vie comme nos compagnons à 4 pattes nous en donnent souvent.

23 OCTOBRE 2014

TRASTO N’EST PLUS

Il y a un an jour pour jour, Maria de La Camada nous lançait un appel déchirant pour un petit chien noir, vieux et ayant passé beaucoup d’années au refuge, qui ne pouvait plus se lever depuis 15 jours : une terrible crise d’arthrose. Il faut dire que de vieux os dans l’humidité d’un refuge, c’est dur…

 

Maria nous a demandé de l’aide, à tout hasard, avant de prendre une décision définitive, car elle ne voulait en aucun cas le laisser souffrir davantage.

 

Nous nous sommes mobilisés car il était inacceptable de laisser ce p’tit bonhomme partir sans qu’il ait connu autre chose.

 

Grâce à Teresa qui lui a ouvert sa maison avec une autre chienne en danger du même refuge, notre petite Danka, Trasto a commencé son grand voyage vers la France.

Quelques semaines après son arrivée, Teresa a décidé d’adopter ces deux petites misères. Trasto devenait son ombre, un amour de chien.

 

Une première épreuve allait le frapper début 2014 : un terrible AVC qui nous a beaucoup inquiété, mais petit Trasto a résisté et s’est battu grâce à l’amour de Teresa.

 

En ce mois d’Octobre, alors qu’il allait fêter sa première année d’adoption, la première année de bonheur dans sa vie, le petit cœur de Trasto s’est arrêté alors qu’il dormait paisiblement dans son panier, laissant dans la peine sa maman…

 

Petit Trasto, avec Maria nous sommes heureux et fiers d’avoir pu

te donner l’opportunité d’être aimé,  et heureux d’avoir pu

rencontrer un petit chien si formidable !

 

Voici l’hommage de ta maman :

Trasto était un adorable chien que nous avons beaucoup aimé, même si cela a été pour peu de temps et qu’il nous manque énormément.

Dès le 1er jour de son arrivée, il est entré dans notre vie et notre maison comme s’il y avait toujours été.

Le 1er soir, il a trouvé son panier et s’est couché tout heureux et calme d’avoir ce petit panier à lui. Il prenait tout comme un cadeau, toujours calme et gentil, jamais anxieux. Il prenait la vie comme un cadeau et donnait tellement d’amour en retour !

Il était heureux avec les autres chiens tous plus jeunes que lui et plus voyous, il appréciait les balades dehors : pendant que les autres couraient dans tous les sens, lui, sentait toutes les odeurs à sa portée. Il était toujours à mes côtés. Très vite Trasto est devenu mon ombre : là où j’allais, il était. La seule fois où il s’est éloigné de moi, ce fut lors de la découverte des poules, il a essayé de les chasser, mais très vite les poules l’ont distancé , il a alors pris la décision de les ignorer …

Il aimait les chats et il se baladait souvent le long de la maison en compagnie d’un minou. Il mangeait même leur nourriture, mais les chats comme nous avons considéré qu’il avait le droit à quelques extras.

Il aimait manger, il savait toujours quand c’était l’heure du repas ou des biscuits, il était toujours le premier dans la file d’attente !  Même si les autres étaient bien plus grands que lui, il savait se faire une place.

Il était heureux d’une caresse, heureux de pouvoir faire des siestes au soleil sur mes jambes.

Si quelqu’un se demande s’il est utile de donner une chance à ces vieux chiens, je dis oui sans hésitation !

Trasto était parfait, calme, patient, tolérant, très bien élevé dans une maison. Il était si sage, si aimant, juste heureux d’être là.

Nous aurions aimé l’avoir plus longtemps à nos côtés, mais nous sommes heureux de l’avoir eu dans nos vies, heureux qu’il ait su qu’il était aimé.

Trasto restera toujours dans nos cœurs. Trois fois par jour nous allons jouer dans le verger avec les chiens où nous avons planté un arbre pour lui, et chaque jour je vois mes autres chiens jouer autour de lui. Il est à nos côtés pour toujours comme ça et je peux lui parler chaque matin en buvant mon café…

20 OCTOBRE 2014

PARCE QUE L’ESPAGNE, C’EST AUSSI CE VISAGE

Ce dimanche 19 Octobre 2014, l’association ADANA de Badajoz organisait son 16ième concours de chiens avec ou sans race.

 

Encore une très belle réussite pour réunir la population autour des chiens : moments de convivialité, d’éducation pour les plus jeunes, de sensibilisation pour tous.

Bref l’image d’une Espagne pleine de volontaires dynamiques et tellement investis dans leur tâche au quotidien.

En prime cette année, un flash mob de toute l’équipe !

Vous verrez, parmi  ces quelques photos, les participants canins dont quelques galgos et podencos !

 

Parce que l’Espagne ce n’est pas que l’horreur au quotidien, parce que l’Espagne c’est aussi ce visage de ces bénévoles qui luttent, se battent, font preuve d’énergie, parce qu’aussi l’Espagne peut rimer avec l’espoir qu’un jour les choses changent grâce à eux !

 

19 OCTOBRE 2014

JE M’APPELLE PAOLO…

Bonjour et bon dimanche à tous.

 

Moi c’est Paolo.

 

Je suis un podenco ou peut-être un peu croisé… mais je ne me rappelle pas mes parents…

Il y a plus d’un an maintenant, oh oui bien plus d’un an, j’ai été trouvé errant par de gentils deux pattes : ils m’ont attrapé et autant vous dire que j’étais terrifié. Je n’ai pas compris ce qui m’arrivait, habitué à affronter la faim et la peur, je me suis demandé quelle souffrance allait encore me tomber dessus !!!

Et non. J’ai d’abord été mis dans une pièce au sol rouge ; j’entendais d’autres chiens aboyer autour de moi, des portes qui se fermaient, des deux pattes qui parlaient, je ne comprenais pas …

Et puis un jour, ils m’ont dit, ça a y est tu es prêt et tu peux rejoindre les autres, alors j’ai découvert ma nouvelle maison, un petit enclos et une niche …

Et puis j’ai compris doucement que ces mains tendues vers moi étaient bienveillantes, alors je me suis mis à voir la vie autrement, je me suis dit que peut-être tout n’était pas que souffrance.

J’aime bien les deux pattes qui s’occupent de moi, mais ils ne peuvent pas passer beaucoup de temps avec moi : c’est qu’il y en a beaucoup d’autres comme moi qui attendent …

Pourtant je peux vous dire que j’aime les caresses et les câlins !

 

Je vois partir de temps en temps des copains : il y a des deux pattes qui viennent, ils les regardent avec un grand sourire, leur font plein de caresses, tout le monde a l’air heureux, ça doit être bien aussi de ressentir cette sensation … 

Et puis, de temps en temps, il y a des départs très tôt le matin, alors qu’il fait encore nuit.

Certains de mes camarades partent mais en voiture. Les deux pattes ont l’air content aussi. Un copain à moi m’a expliqué qu’ils partaient en France, très loin, pour découvrir leur famille…

 

Ça veut dire qu’il y a des gens très loin qui pourraient vouloir de moi ???

Vous croyez que moi aussi je pourrais un jour faire partie de cet étrange voyage ?

 

J’aimerais bien tenter ma chance, ma niche c’est une maison, mais il fait quand même froid l’hiver. J’essaie de me faire le plus petit possible dans ma couverture mais, ça pique quand même, et quand il pleut tout est mouillé… Un copain m’a dit que certains d’entre nous n’avaient pas survécu à des hivers trop rigoureux. Je n’ai pas envie de finir comme ça.

Je suis curieux comme tout podenco qui se respecte alors, moi je veux bien tenter l’aventure de la voiture qui part très très tôt vers la France …

19 OCTOBRE 2014

DES PORTES OUVERTES…

Le dimanche 5 octobre dernier, avaient lieu de nouvelles portes ouvertes au refuge de La Camada. L’occasion de faire connaître, découvrir l’activité de ce refuge, vital pour la ville de Guadalajara.

 

Encore une fois, saluons tout le travail réalisé par les bénévoles espagnols pour faire vivre et connaître leur structure et ainsi sauver chiens et chats.

15 OCTOBRE 2014

DES NOUVELLES D’UN RESCAPÉ

Petites nouvelles du galgo Bruno sauvé par notre association partenaire ADANA : Bruno va de mieux en mieux chaque jour, petit à petit il reprend des forces et supporte sa douleur.

C’est un chien gai, combatif avec un excellent caractère !

 

Encore une preuve de l’incroyable envie de vivre des galgos et des podencos !

 

Le chemin de la guérison est encore long et les soins nombreux mais ces premières nouvelles sont très encourageantes.

 

13 OCTOBRE 2014

L’AUTOMNE ARRIVE…

L’automne arrive et avec lui les premières pluies, les températures qui redescendent et cette humidité persistante qui s’infiltre partout…

 

Une nouvelle période difficile commence pour les chiens de La Camada et d’ailleurs.

 

Aidons-les à sortir de là avant l’hiver.

Leur seule chance, c’est VOUS, en les adoptant !

 

 

Venez découvrir nos chiens à l’adoption en cliquant sur l'image !

Cliquez !
Cliquez !

12 OCTOBRE 2014

DEUX FOIS, IL N’EN FAUT PAS UNE 3ème !

Elle s’appelle Edith, c’est une très belle galga noire et blanche du refuge de Perrikus.

Ne se fiez pas à ses 7 ans : elle est très joyeuse et joueuse, elle a toute la vie devant elle, elle a juste besoin d’une famille qui lui ouvre vraiment son cœur.

 

Cet été, une famille française la réserve.

Pendant un mois et demi, on fait patienter les espagnols et la chienne.

Au dernier moment la réservation est levée…

En ce mois de Septembre nouvelle réservation mais de la part d’une famille espagnole et là encore, nouvelle annulation…

Heureusement qu’Edith ne sait pas ce qui se passe, heureusement qu’elle ne doit pas assumer le poids de ces déceptions.

Mais les bénévoles espagnoles qui se battent chaque jour pour sauver ces chiens, elles, doivent les affronter.

Ces bénévoles doivent continuer à avancer tout en supportant ces comportements humains bien peu respectueux !

 

Encore une fois, nous le répétons, nos galgos et nos podencos ne sont pas des objets de consommation !

 

Quand on s’engage pour l’un d’entre eux, on s’engage pour sauver une vie, pour offrir un avenir meilleur à un être vivant, pour apporter du réconfort aux bénévoles espagnols qui sauront ce chien en sécurité et qui pourront se concentrer sur d’autres.

Une adoption n’est pas un acte de consommation, on ne doit pas faire perdre du temps à ces chiens, les réserver, les bloquer, mener une asso par le bout du nez en se servant d’histoire pour attirer la compassion et puis après tourner le dos à cette vie !

 

Alors oui aujourd’hui nous sommes en colère pour Edith et pour tous ces animaux qui subissent les aléas du comportement humain !

Nous demandons du respect envers nos animaux, envers les bénévoles, nous demandons le respect de la vie et le respect du mot engagement !!

Est-ce encore trop demander dans notre société ???

 

Edith ne sait pas ce qui se passe mais elle ne doit pas passer son hiver en refuge, il faut enfin qu’une famille bien lui ouvre son cœur…

Edith
Edith

12 OCTOBRE 2014

VIDE-GRENIERS CHARENTAIS !

Dimanche 5 Octobre, Lévriers & Compagnie était présent au  vide-greniers de Jonzac (17).

 

Beaucoup de monde, un beau soleil, de la joie et de la bonne humeur, que demander de plus ?!

Notre équipe a récolté la somme de 210 euros et a rencontré plusieurs personnes afin de les sensibiliser au sort de nos lévriers espagnols.

 

Un grand merci à Isa, Josiane, Vanessa et sa sœur Aurélie pour leur aide et un grand merci tout particulier à Vanessa qui a réalisé tous les panneaux ainsi que les classeurs pour nos loulous et minous !

11 OCTOBRE 2014

UN GALGO MARTYR DE PLUS…

Il s’appelle Bruno.

 

Il est apparu un jour dans une maison abandonnée où une personne nourrit les chats errants à Badajoz.

Venu de nulle part, épuisé, dans un état catastrophique avec des plaies béantes sur le corps.

C’était lundi 6 octobre…

 

Ce galgo a de suite été pris en charge par l’association ADANA et a été hospitalisé immédiatement.

Les plaies sont nombreuses mais la plus grave est celle sur le flanc : très profonde, elle va de l’aine à la cage thoracique.

Bruno a été opéré, ses soins ont demandé un nettoyage en profondeur de la plaie et de très nombreux points de suture.

 

Il est désormais à l’abri. Ce si gentil galgo va maintenant entamer sa convalescence et aura besoin de trouver une famille quand il aura récupéré.

Nous allons suivre, et aider autant que faire se peut, ADANA dans les soins de Bruno.

 

Nous vous tiendrons au courant de son évolution.

 

La saison de la chasse a repris en Espagne

et Bruno est l’une des premières victimes…

10 OCTOBRE 2014

UNE BALADE NORMANDE !


Comme tout le monde le sait, il fait toujours beau en Normandie (sauf quand il pleut) !

 

Le dimanche 5 octobre dernier n’a pas dérogé à la règle : c’est sous un magnifique soleil de fin d’été que nous avons pu nous balader dans le cadre splendide du domaine de Chambray.

 

Une cinquantaine de loulous nous avait rejoints pour cette balade.

Toute l’équipe normande de Lévriers & Compagnie (nos 2 Cécile, Elise, Béatrice, Fabienne et Nathalie) a été ravie de revoir ses adoptants et leurs compagnons, tous plus beaux et épanouis les uns que les autres.

Nous avons aussi été ravis de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes.

 

Un beau moment de convivialité dans la campagne normande !

 

Un énorme merci à tous les participants.

Grâce à vous nous avons aussi pu collecter 500 euros qui vont être indispensables pour les voyages de cette fin d’année et vont nous permettre de mettre à l’abri des chiens pour l’hiver.

 

Un grand merci aussi à Elise qui a organisé cette balade et découvert ce cadre magnifique, ainsi que pour tout son travail et ses doigts en or pour notre boutique.

 

7 OCTOBRE 2014

ON S’BALADE A VITTEL !!

Dimanche 5 Octobre, les bénévoles de la région Lorraine ont organisé une balade dans le parc thermal de Vittel.

 

22 loulous à quatre pattes ont répondu présents. Ils ont d’ailleurs emmené leurs bipèdes pour cette promenade de 5 km !!

 

Un grand merci à Véronique pour toutes les affaires données pour l'Espagne !

 

Petit message de Christelle et Aline, bénévoles Lévriers & Compagnie :

 

Nous sommes très heureuses car nous avons passé une très bonne journée, avec de nombreuses familles et leurs adorables loulous.

22 loulous et la jolie somme de 422 euros avec notre petite boutique.

Le soleil n'était pas présent. Nous avons fait un pied de nez à la pluie !

Merci à vous tous qui étiez nos rayons de soleil.

Bises

Aline et Christelle

 

Les bénéfices de cette journée seront versés

au bénéfice de l’association espagnole ALMERIYA.

Un grand merci à tous les participants !!

 

6 OCTOBRE 2014

UN PETIT AIR D’ITALIE !

Le jour où notre petit Rino d’ADANA entamait son voyage vers la France et sa famille, d’autres de ses copains galgos d’ADANA arrivaient en Italie.

 

En effet, ADANA travaille aussi avec une association italienne pour faire adopter ses galgos.

C’est ainsi que5 galgos d’ADANA ont voyagé, avec d’autres galgos de refuges espagnols, vers leurs nouvelles familles !

 

Les 5 chiens d’ADANA sont Visa, Menta, Josefo, Brando et Jazzmine.

Dans cette liste vous connaissez Brando qui a été diffusé sur notre site quelques mois :

 

Et puis il y a Jazzmine.

Pour ceux qui nous suivent depuis un petit moment, son histoire remonte à Février 2014 :

Trouvée dans la rue errante à Badajoz, elle s’est donnée à Eva sans résistance, comprenant qu’Eva était son ange gardien.

Le ciel s’était enfin éclairé pour Jazzmine : une famille italienne voulait l’adopter. Enfin l’espoir du bonheur et d’une vie digne !

Et puis ce fut le drame : un matin Jazzmine ne tenait plus sur ses pattes…

Des tremblements, plus d’équilibre et un désarroi énorme des bénévoles espagnoles !

Ils se sont battus les bénévoles d’ADANA, là où d’autres auraient renoncé devant les frais : ils ont cherché, allant de spécialistes en spécialistes, car Jazzmine voulait vivre. Elle s’accrochait ce petit ange blanc…

Et puis enfin ils ont trouvé : Jazzmine avait une méningite artérite répondant bien aux corticoïdes.

Enfin une réponse et une solution. Jazzmine a remonté la pente petit à petit, courageusement aux côtés d’Eva qui s’est investie sans compter pour elle.

 

Et en ce 5 octobre, la consécration ultime du courage de cette chienne et de tous les bénévoles : l’adoption de Jazzmine en Italie !

 

Découvrez cette fabuleuse journée côté italien:

 

Vous aussi vous pouvez avoir ce sourire, cette petite larme qui perle au coin de l’œil, cette fierté de voir arriver son compagnon et de lui offrir une vie digne enfin, vous aussi vous pouvez franchir le pas et devenir un adoptant.

Allez à la rencontre de nos chiens à l'adoption !

5 OCTOBRE 2014

ON VA AVOIR BESOIN DE VOTRE AIDE…

Les soins vétérinaires pour nos protégés sont en train de s’accroître de façon exponentielle et la fin de l’année n’est pas encore arrivée…

 

Nous devons faire face à des frais lourds générés par :

    -         Des chiens en FA blessés : comme la rupture des ligaments croisés de Dafnée cet été, d’autres chiens en FA ont eu des problèmes de santé ayant engagés des frais non négligeables ;

    -         Des chats recueillis dans un mauvais état ayant nécessité de lourdes opérations : amputation de membres ou de queue par exemple comme pour Chimère ;

    -         Une aide à nos refuges partenaires : certains de leurs chiens sont blessés et en plus en grand danger de vol, donc on ne peut les diffuser et lancer un parrainage classique ; on aide donc les refuges à financer des frais lourds comme une amputation mais en toute discrétion, en attendant de pouvoir mettre les chiens en sécurité en France.

 

Toutes ces raisons font que notre trésorerie a besoin d’un coup de pouce de 2000 euros pour finir l’année.

 

Si jamais vous pouvez nous aider, rejoignez-nous dans la partie parrainage.

Chaque aide est la bienvenue, il n’y a pas de petits dons, alors merci à tous pour votre soutien.

Cliquez sur la photo
Cliquez sur la photo

4 OCTOBRE 2014

PARCE QU’IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER…

Il ne faut jamais oublier que derrière ces très jolies photos faites par les bénévoles des refuges, qui essaient de mettre en valeur autant que faire se peut leurs protégés, il y a la souffrance, une vie passée dure, rude faite de douleurs et de peurs.

 

Puka saine et sauve au refuge de Perrikus
Puka saine et sauve au refuge de Perrikus

 

Derrière ces magnifiques photos, il y en a d’autres de leur vie passée.

 

De temps en temps ces témoignages nous parviennent et parfois  non, et on le voit dans les yeux de nos chiens, dans leurs attitudes …

Dans tous les cas, ces épreuves sont là, quelque part, enfouies.

 

Puka à la perrera
Puka à la perrera

 

Alors ne laissons jamais personne dire sans réagir : « On ne veut pas adopter ce chien car il est trop beau ou n’a pas assez souffert » !!!

 

Ne laissons plus la mémoire s’effacer !

Ne les laissons pas être oubliés pour des idées fausses et injustes !