Bienvenue chez Lévriers & Compagnie

 

Nouvelle formule de newsletter. Vérifiez bien vos spams, au cas où !

Et si vous ne recevez rien, on a pu perdre votre mail dans les transferts, alors, vous pouvez recommencer à droite !! lol


Notre actualité à la une !

DANS NOS FAMILLES D'ACCUEIL:

MISE EN LUMIÈRE SUR...

LUCAS
LUCAS
YONA
YONA

AGENDA !

 

 

 

 -        Dimanche 14 Février 2016,  Lévriers & Compagnie vous attend dès 10h à la salle des fêtes de Charron (17) pour son Assemblée Générale. Une journée portes ouvertes suivra !

 

-        Dimanche 24 Avril 2016, Lévriers & Compagnie tiendra un stand sur l'animation ANIM'ART à Dives sur Mer (14).

 

-        Dimanche 15 Mai 2016, Lévriers & Compagnie organise son vide-grenier à Charron (17), sur l'ancien terrain de camping.

mar.

09

févr.

2016

ÇA Y EST, NOUS Y SOMMES :   LE MOIS DE FÉVRIER…

Synonyme de la fin de saison de la chasse en Espagne, synonyme de galère pour nos refuges partenaires…

 

Les galgos et les podencos vont être jetés en masse : plus utiles, trop vieux, blessés, malades, en trop grand nombre ou tout simplement mauvais à la chasse.

Rien ne sert de garder des bouches à nourrir quand le chien est devenu inutile…

 

Encore plus de fantômes vont alors apparaître dans les villes et les campagnes, des corps décharnés, des yeux perdus trahissant la résignation, la douleur, la frayeur et parfois tout cela en même temps.

 

Nos refuges partenaires vont alors pousser de nouveau les murs pour les sauver.

Sauf que les murs ne sont pas extensibles.

Certains galgos et podencos abandonnés l’an dernier ou même les années précédentes sont encore dans les refuges, prenant une place pour les suivants.

 

Alors s’il vous plaît, regardez nos loulous en FA, en refuge.  Ils ont besoin de vous.

Des mois difficiles s’annoncent et plus que jamais. Nous avons besoin de vous.

0 commentaires

dim.

07

févr.

2016

GRANDE JOURNÉE AUJOURD'HUI EN ESPAGNE

En ce dimanche 7 Février a lieu, dans plusieurs villes espagnoles, une grande manifestation contre la chasse avec les galgos et les autres races comme les podencos et autres chiens de chasse, dont la situation n'est pas plus envieuse !

 

Des bénévoles des 3 refuges que nous aidons y seront.

 

Parmi le cortège de Madrid, on trouvera notre petit RUDY, galgo à l'adoption !

 

Même si les pouvoirs publics espagnols se voilent la face, ne font rien parce que le lobby des galgueros est puissant et que de l'argent pourrit certainement la situation, les bénévoles espagnoles et une partie de la population montrent régulièrement leur opposition à ce genre de tradition d'un autre âge.

Ils se battent malgré l'adversité pour que la cause des animaux soit mieux reconnue et surtout que les lois existantes soient respectées.

 

Une grande pensée pour eux aujourd'hui et pour notre Rudy !

 

 

Zoom sur Rudy !!

2 commentaires

sam.

06

févr.

2016

BRIGITTE BARDOT LANCE UN APPEL À L'ESPAGNE

 

Brigitte Bardot, que nous ne vous présenterons pas ! , lance un SOS à l'Espagne.

Un SOS diffusé hier soir au JT de 20h sur France 2.

 

 

Les traditions font que le galgo est mis en avant mais n'oublions pas les podencos qui subissent le même sort, voire pire, car encore moins considérés que les galgos.

C'est dire !!!

Ils servent à lever le gibier car ils ne chassent pas qu'à vue et sont, de plus, "tout terrain".

Ils servent aussi dans les pires chasses "au gros" des rehalas.

 

Les conditions de vie des podencos sont extrêmes dans l'horreur, leurs morts aussi...

 

Galgos, podencos, même combat ! Ne les dissocions jamais !

8 commentaires

mer.

03

févr.

2016

LES FAMILLES D’ACCUEIL SONT ESSENTIELLES À NOTRE TRAVAIL

Les FA comme on les appelle, ou familles d’accueil, sont un maillon essentiel.

 

Elles nous permettent de prendre en charge des chiens qui sont en grand besoin, il peut s’agir :

-         de chiens malades qui ont besoin de soin et dont la vie est en danger en condition de refuge

-         de chiens qui ont besoin de rééducation

-         de chiens craintifs qui ont absolument besoin de passer par une maison pour être adoptable par la suite

-         de chiens en danger de vols (dans les refuges espagnols), d’euthanasie (pour des protégés français sortis in-extremis de fourrière)

-         de chiens qui ont besoin de sortir car le refuge est surchargé et ne peut plus agir.

 

Pour toutes ces raisons, nous avons besoin de FA, mais pas n’importe où.

En effet nos FA sont amenées à aller chez le vétérinaire pour certains pensionnaires, nous avons besoin de pouvoir aller chez elles facilement pour gérer les demandes d’adoption, c’est pourquoi nous recherchons des FA proches de nos délégués.

 

Voici les zones concernées :

-         la Charente Maritime, le sud Vendée (proche avec la Charente Maritime)

-         la partie ouest de la région parisienne

-         les alentours de Pau dans les Pyrénées

-         les alentours de Rouen en Seine Maritime

-         l’Est de l’Orne à la limite avec l’Eure (région de Bernay)

 

Si jamais l’aventure vous tente, contactez-nous.

Vous êtes déjà adoptants et vous souhaitez continuer

à nous aider sans adopter de nouveau, contactez-nous.

Cliquez sur cette image afin d'accéder aux modalités pour devenir FA
Cliquez sur cette image afin d'accéder aux modalités pour devenir FA
0 commentaires

lun.

01

févr.

2016

TRISTE OUVERTURE DU MOIS DE FÉVRIER…

C’est avec une colère sourde et une peine profonde que nous ouvrons ce mois de Février…

 

Le 7 Novembre 2015, remontait bébé podenca COTA.

 

Son adoptante nous avait promis le meilleur pour elle, écoutant avec soin les conseils, promettant avidement de les suivre sans sourciller.

Et nous, nous avons fait confiance, nous avons cru en la sincérité de l’adoptante, nous avons cru à son sens des responsabilités, nous avons cru à ses promesses et ses belles paroles.

 

Seulement voilà, mercredi 27 Janvier 2016, la vie de COTA s’est arrêtée brutalement, elle n’avait pas 9 mois !

 

Pourquoi ???

Tout simplement parce qu’une adoptante a oublié nos conseils, n’a pas gardé notre chienne en sécurité, parce qu’avec un bébé on prend confiance et puis on oublie que c’est une podenca, une chienne de chasse, bon sang !!!!!!!!!!!

Alors on joue avec la liberté sans rien contrôler, on fait confiance au chien en oubliant sa nature profonde, les conseils de sécurité, on sait tout mieux que tout le monde parce qu’on a déjà eu des chiens, alors on baisse sa garde…

 

Malheureusement une petite podenca n’a pas fait le poids face à une voiture…

 

Et là qu’est-ce qu’on vous répond ??

« Je suis désolée. »

 

Oui mais là ça ne passe pas !

 

Certes un accident peut arriver à tout le monde, mais là on parle de mise en danger de la vie d’un chien par non-respect de consignes de sécurité, on ne parle pas d’accident !

 

Alors oui notre colère et notre chagrin sont immenses, notre culpabilité vis à vis de Cota et des bénévoles espagnoles aussi !

 

 

Adieu COTA.

 

Pardonne nous de ne pas avoir été plus perspicaces,

pardonne nous d’avoir fait confiance à une famille

qui n’était pas à la hauteur pour te garder en sécurité.

 

Pardon aux bénévoles espagnols qui t’ont sauvée et ont pris soin de toi.

 

Vole en paix jolie princesse aux grandes oreilles...

2 commentaires

dim.

31

janv.

2016

CINQ PERLES NOIRES VOUS ATTENDENT AU REFUGE

Le refuge de Perrikus a encore poussé les murs à Noël pour accueillir 7 galgos dont deux perles noires ou presque : Emy et Dori.  Venant rejoindre une autre princesse d’ébène Luisa…

 

Elles ne le savent pas ces trois miss mais le noir, c’est pas top pour les adoptions.

Pourquoi ? Mystère et boule de gomme…

 

Les galgos noirs restent plus longtemps que les autres à l’adoption ou en FA.

On a entendu parfois : on voit trop vite qu’ils sont vieux !! Heureusement qu’on n’applique pas cela à l’être humain parce qu’il y aurait un grand ménage de printemps !!!

 

Non sérieusement, beaucoup de nos chiens noirs sont écartés des possibilités d’adoption seulement à cause d’une couleur.

Trop de candidats s’arrêtent encore à la couleur et du coup ne cherchent même pas à découvrir leurs caractères…

Et nous assistons à cela sans rien pouvoir faire que de continuer coûte que coûte de les prendre en FA ou de les diffuser.

Heureusement nous avons des adoptants qui passent outre et se moquent de la couleur et découvrent, avec joie, leur princesse ou leur prince d’ébène à leur arrivée chez eux.

 

Nous aimerions juste que 2016 soit moins dure pour l’adoption de nos chiens noirs...

 

Nous vous présentons donc :

(cliquez sur les photos pour accéder à leurs fiches)

 

 

 

 

 

 

 

LUISA, bientôt 4 ans, ok chiens chats, très douce et tendre, un peu timide, il lui faut un peu de temps pour se poser.

 

 

 

 

 

EMY, ok chats, pas tout à fait noire, pas tout à fait bringée, avec quelques poils durs, bientôt 3 ans, un regard à tomber et tellement d’affection à donner !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JULIETTE, 6 ans, ok chiens et chats, un peu résignée notre miss au refuge, timide elle aussi, elle a besoin de douceur et de comprendre qu’on ne lui fera plus de mal.

 

 

 

 

 

DORI, ok chats, 5 ans, un peu timide au départ mais si tendre et délicate.

 

 

 

OFÉLIE, 5 ans, un peu timide et tellement impressionnée par les aboiements des autres chiens du refuge...

0 commentaires

jeu.

28

janv.

2016

URGENCE POUR 3 GALGOS

Rudy, Juliette et Ofélie sont tous les trois sous la protection d’un refuge.

Ils sont soignés et bien nourris mais les risques de vols restent réels.

Ils doivent sortir au plus vite du refuge.

 

Tous les 3 sont ok chats.

Rudy est plus joyeux et démonstratif, Ofélie et Juliette sont un peu plus timides et plus calmes.

JULIETTE

OFÉLIE

RUDY


Le refuge n’est pas adapté pour les galgos, voilà pourquoi nous aimerions les sortir au plus vite.

 

Des adoptants directs seraient vraiment idéaux pour eux,

mais des FA en Charente- Maritime, dans les Pyrénées,

en région parisienne, dans l’Orne ou en Seine Maritime

sont aussi les bienvenues.

 

Merci pour eux.

2 commentaires

mer.

27

janv.

2016

ERIKA, L’ESPOIR POUR ELLE PUIS LA DÉSILLUSION…

Comme nous étions heureux d’annoncer l’adoption d’Erika !

Enfin après 2 ans en refuge, la puce pouvait suivre les traces de son frère Cairo vers le bonheur.

Nous étions encore heureux quand elle a posé ses pattes sur le sol français et quand elle est arrivée dans sa FA le temps de la visite vétérinaire obligatoire.

 

Mais c’était sans compter sur la nature humaine !!

Son adoptante nous a caché des informations importantes que nous avons heureusement sues à temps.Étant donnés les faits, nous avons refusé l’adoption et notre Erika est donc en FA.

 

Erika ne mérite pas tout ce qui lui arrive.

C’est une chienne tendre, affectueuse, fragile et forte à la fois, un brin manipulatrice comme toutes les galgas qui ont de la bouteille comme elle !

Elle reste timide devant les nouvelles situations, elle a besoin de temps pour poser ses valises et faire confiance mais sa gentillesse est très touchante.

Elle a un charme fou mais ne semble pas s’en apercevoir !

 

Venez découvrir notre Erika (en cliquant sur sa photo ci-dessous).

Seule obligation : avoir un bon canapé !

 

0 commentaires

lun.

25

janv.

2016

NOTRE PREMIER VOYAGE DE L’ANNÉE 2016

Un joli voyage nous a encore amené vers l’Espagne en ce 16 Janvier 2016 !

 

Comme à notre habitude, du matériel, des croquettes et du matériel utile à nos refuges partenaires ont pu être livrés.

Nous avons aussi aussi donné des manteaux et des cols.

Alors un grand merci à :

- Hélène du 37 pour ses cols et ses friandises

- Kate, adoptante de Ciel et Mme Loze pour leurs manteaux bien chauds

- Little Lili sur Facebook pour ses beaux cols

 

Nous avons accueillis les protégés confiés par les bénévoles espagnols.

 

Pour La Camada, Maria et Jorge, nous ont confié :

    -         Joseph

    -         Péri

    -         Lucas

    -         Huesco

    -         Manuel

    -         Rémo notre invité surprise

 

Petit Rémo a été placé en FA. Ce petit loup très craintif vivait terré au refuge.

Malgré le travail très important de sa marraine, ce n’est pas facile quand on a peur de lutter contre le stress ressenti au refuge.

Pour le moment, Rémo n’est pas à l’adoption. Nous avons besoin de le laisser se poser un peu pour le connaître davantage avant de le proposer à l’adoption.

 

Pour le refuge de Perrikus, Mercedes et Chris nous ont confié :

    -         Nawar

    -         Yas

    -         Truhan

    -         Fira

    -         Erika

 

Encore beaucoup d’émotions pour Isabelle, Jean-Marc, Irène, Josiane et Sylvie présents pour ce voyage !

 

Le lendemain, Irène reprenait la route pour confier le grand Péri et la petite Rosa à leurs adoptants et faire de même avec Lucas et Yas.

 

D’un autre côté , Sylvie reprenait aussi la route pour monter Erika, Fira, Huesco et Truhan vers la Normandie.

 

Un grand merci à tous pour ce voyage, merci à nos adoptants, merci à nos bénévoles, et merci aux bénévoles espagnols de nous faire confiance.

 

3 commentaires

sam.

02

janv.

2016

3 BÉBÉS PODENCOS DEVIENNENT GRANDS…

Histoire banale de bébés podencos trouvés dans la nature, amenés au refuge de la Camada, ils y grandissent, y passent leur 1er hiver, puis un 2nd, puis un 3ème et puis on arrête de compter car ils font partie des meubles, on s’est habitué à leur présence, à les voir diffusés, tellement habitués qu’on ne les regarde plus. Ils rejoignent alors les rangs des fantômes du refuge…

 

Rien n’aurait dû les prédestiner à cela : ils sont beaux, joyeux, affectueux, tendres, ils ont tant à offrir, mais chaque jour, un peu plus, on les oublie…

 

Tant d’autres avant eux ont vécu la même chose et c’est l’avenir qui attend nos 3 bébés de l’année 2015, Jan, Patuco et Paquito : rejoindre les rangs des fantômes cette année, l’an prochain… peu importe quand c’est là qu’ils finiront.

 

Nous avons le pouvoir de faire changer les choses pourtant:

    -         Oublions les préjugés sur les podencos. Ce sont des chiens très vifs d’esprit, futés et curieux, mais aussi très proches de leur famille, tendres et tactiles. Leur faculté à réfléchir seul ne doit pas nous faire peur, nous devons l’admirer, jouer avec pour créer une merveilleuse complicité avec eux !

    -         Partageons leurs histoires.

    -         Ne baissons pas les bras même s’ils attendent depuis longtemps. Le refuge n’est qu’une cage plus ou moins dorée, ce n’est pas le bonheur !

    -         Adoptons les ou prenons les en FA pour que les gens les voient, les découvrent.

 

 Agissons pour que Jan, Paquito et Patuco aient un avenir et pour que ceux passés dans les rangs des fantômes apparaissent enfin à la lumière !!!

 

0 commentaires