Bienvenue chez Lévriers & Compagnie

Notre actualité à la une !

DANS NOS FAMILLES D'ACCUEIL:

MISE EN LUMIÈRE SUR...

ARAGORN
ARAGORN
MYSTÈRE
MYSTÈRE

AGENDA !

  

 

-        Dimanche 8 Juillet 2018, Lévriers & Compagnie vous propose une balade aux étangs de la Minière (78). Cliquez ici.

 

-        Dimanche 22 Juillet 2018, Lévriers & Compagnie vous convie à son grand pique-nique annuel avec journée portes ouvertes sur le site de l'ancien terrain de camping de Charron (17), rue du 19 Mars. Cliquez ici.

 

-        Dimanche 26 Août 2018, Lévriers & Compagnie participe pour la seconde fois à la DuckRace de Chatelaillon.

lun.

18

juin

2018

LETTRE À LOKA...

Loka,

 

Tu es rentrée dans notre famille il y a huit ans.

 

Que de belles années partagées avec toi ma chère Loka !

 

Tu viens de nous quitter pour tes quatorze ans.

 

Ton corps et ton cœur étaient fatigués .

 

Au revoir notre Lokette chérie.

 

Nous ne pourrons pas t'oublier !

0 commentaires

sam.

16

juin

2018

BALADE DE PRINTEMPS EN NORMANDIE

Le 20 mai dernier avait lieu notre seconde balade normande de l’année.

Après le Haras du Pin en avril, nous avons parcouru les chemins entourant le château de Chambray dans l’Eure.

Une bien belle journée avec le soleil !!

 

Un grand merci aux 27 personnes qui avaient fait le déplacement et que nous avons eu la joie de revoir ou bien de rencontrer pour la première fois.

Merci aux familles parisiennes qui sont venues partager ce moment avec nous dans notre verte campagne.

34 chiens de toutes les tailles ont aussi pu profiter de ce moment.

 

Grâce à vous, nous avons pu collecter 261 euros pour aider à financer les actions de notre association.

 

Merci aux bénévoles Cécile et Thierry, Elise, Fabienne, Patrick, Cécile et Nathalie

et merci à tous les participants.

 

Rendez-vous à l’automne pour un nouveau projet normand.

 

0 commentaires

ven.

15

juin

2018

COURAGEUSE PETITE SACHA PRISE EN CHARGE PAR LÉVRIERS & COMPAGNIE

Sacha a une histoire bien commune pour un minou en France...

 

Un jour elle a appartenu à une famille, elle a eu un semblant de vie heureuse et puis d’un seul coup, ils ont déménagé et l’ont laissée derrière eux sans aucun scrupule, livrée à elle-même dans les rues de La Rochelle …

 

Malheureusement un jour ce qui devait arriver, arriva: elle fut percutée par une voiture.

Inutile de vous dire que le chauffeur ne s’est pas arrêté...

 

Les voisins essayaient de lui venir en aide en la nourrissant régulièrement et la petite chatte a été renversée sous les yeux des enfants !!!

Merveilleux exemples pour des enfants que de tels comportements: un abandon ignoble, un chauffard qui renverse et ne s’arrête pas, il en aurait sûrement fait de même si l’un des enfants avait été à la place de la minette !!!

 

Sacha a été de suite transportée chez le vétérinaire de garde et on nous a demandé de l’aide pour la prendre en charge et pour la faire opérer .

 

Les dégâts sont importants chez cette petite minette : disjonction sacro-iliaque et fracture de l’acétabulum non réductible.

 

L’opération de Sacha a été un succès, elle est désormais en convalescence dans la famille qui l’a apportée chez le vétérinaire, elle doit rester un mois en cage pour ne pas trop solliciter son bassin et permettre la consolidation.

 

Mais Sacha est une battante, adorable et courageuse qui prouve chaque jour son envie de vivre.

 

Les frais sont importants pour notre Sacha puisqu’ils s'élèvent à 800 euros.

Nous lançons donc un parrainage pour nous aider à financer ses soins.

 

Chaque aide est la bienvenue et nous vous rappelons que les dons sont déductibles des impôts, il suffit juste de nous mentionner que vous désirez un reçu fiscal.

 

Merci beaucoup de votre aide précieuse.

3 commentaires

mar.

05

juin

2018

UNE PREMIÈRE POUR LÉVRIERS & COMPAGNIE DANS LE NORD DE LA FRANCE

Bravo à Linda et sa famille pour l’organisation de la première balade dans le Pas de Calais pour notre association, dimanche 3 Juin 2018.

 

Une très belle journée, de beaux paysages parcourus par une quarantaine d’adultes, une vingtaine d’enfants et une trentaine de chiens !

 

7km pour partager, discuter et découvrir autour d’une passion commune : nos loulous à 4 pattes !!

Cette agréable journée s’est clôturée par un goûter de crêpes !

 

Grâce à vous tous, nous avons pu collecter 224 euros qui vont nous permettre de poursuivre nos actions pour les 4 pattes qui n’ont pas encore la chance de connaître le bonheur...

 

Un grand merci à tous les participants

et un grand merci encore à Linda et sa famille pour tout le travail engagé.

0 commentaires

ven.

18

mai

2018

HORATIO A BESOIN DE VOUS

Vous pouvez aider notre Horatio en parlant de lui, en diffusant ses photos.

Nous avons besoin d’une belle mobilisation pour qu’il retrouve rapidement une

bonne famille pour être heureux, choyé et ceci pour très très longtemps !!!

 

SVP Horatio a 10 ans.

Il a passé presque 9 ans dans son refuge.

Nous pensions qu’il avait enfin trouvé le bonheur, mais au bout de quelques mois, sa famille nous l’a rendu pour des problèmes personnels...

 

Horatio n’y est pour rien, il n’a rien fait de mal, mais il paye encore une fois les erreurs humaines et il les paie très chères !!!

 

Horatio est ok chiens, chats.

C’est un loulou calme en bonne santé mais qui a besoin de perdre du poids.

Il a donc besoin de marcher, de se balader régulièrement et cela tombe bien car il adore ça notre nounours !

 

Horatio n’est pas hyper expressif.

C’est un gabarit important mais qui sait se faire extrêmement discret en intérieur.

Si on prend le temps de lui parler doucement, de lui murmurer de gentils mots à l’oreille, notre nounours fond et vous léchouille.

 

Par son physique, Horatio impressionne, mais il faut aller au-delà des apparences: il a un cœur à la hauteur de son physique !!!

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCÉDER À SA FICHE
CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCÉDER À SA FICHE

 

Un petit témoignage de l’adoptante de Kira, un autre nounours de La Camada.

Cela vous aidera peut-être à franchir le pas pour Horatio.

N’ayez pas peur de ces vieux ours, vous n’imaginez même pas la reconnaissance qu’ils peuvent avoir !

 

« Ma Kira est arrivée dans ma vie parce que, comme Horatio, la famille, qui avait promis de prendre soin d’elle, n’a pas tenu son engagement.

Quand je l’avais vue au refuge, oursonne impassible, je ne savais pas ce qui pouvez se cacher dans cette grosse tête, sa niche toute rongée, ce physique impressionnant…

Quand elle est arrivée chez moi, tout a été évident dès le début, toutes mes interrogations se sont évanouies !! Malgré une vie en refuge, Kira a été propre dès le premier jour, sage, tranquille et calme. En accord avec les autres chiens, indifférentes aux chats, d’une gentillesse incroyable.

Mais son allure impressionnait les gens, c’est pour cela qu’elle n’avait eu aucune chance en refuge et pourtant elle n’aurait pas fait de mal à une mouche !!!

Kira n’était pas très démonstrative, sa façon à elle de montrer que tout allait bien c’était son petit bout de queue qui remuait et sa façon de venir se coucher juste à coté de moi quand je travaillais … Une présence tranquille, rassurante , apaisante.

C’était tout cela mon oursonne.

Kira est sortie du refuge à l’âge de 14 ans, elle est morte à 20 ans, dans mes bras, tout en douceur parce que son heure était arrivée un matin à 5h45…

Jamais je n’ai regretté mon choix de garder Kira, jamais. Chaque jour mon oursonne me manque et je souhaite vraiment qu’une famille puisse découvrir le bel Horatio, ils sont de la même trempe. Il faut aller plus loin que le physique, ne pas discriminer, donner une chance, il faut adopter avec son cœur tout simplement…. »

KIRA
KIRA
0 commentaires

dim.

06

mai

2018

UN VOYAGE DE PRINTEMPS

Le samedi 25 Avril dernier, nous nous remettions en route vers la frontière afin de prendre en charge de nouveaux loulous.

 

Un grand merci à Mercedes de Perrikus, aux deux Mariano et à Maria de La Camada pour leur confiance.

 

Merci à nos bénévoles qui ont roulé pour nos loulous : Sylvie , Céline adoptante de Bandera et Unica, isabelle, Jean-Marc , Nadine et Bernard adoptants de Lina et Curro, et Katia.

 

Merci à nos adoptants et nos FA qui se sont lancés dans l’aventure pour apporter une seconde chance à nos loulous.

 

Nous avons pu donner pas mal de matériel en tout genre et de croquettes aussi comme à chaque rencontre.

Tout ce matériel et cette nourriture sont très importants pour nos refuges partenaires.

 

 

 

Pour LA CAMADA sont arrivés :

 

- Big LUCHO, un nounours tendre, affectueux et puissant, qui a trouvé une famille à sa hauteur;

 

- Bébé NARCO en FA chez Eric;

 

- Bébé BULL en FA avec les adoptantes de Mercedes;

 

- Notre podenco bouclé JAN, enfin sorti au bout de 3 ans !!! Un peu plus d’une semaine en FA et il a fait craquer le cœur d’une famille !

 

- PIPO, un papy Shih tzu en FA à Pau chez l’adoptante de Muesli;

 

- BERNI, une mamie qui devait absolument sortir de son refuge, en FA chez les adoptants de notre regrettée Pilarica.

 

 

 

Pour ADANA est arrivée :

 

- la belle et géniale BANDERA, cette galga n’est que douceur et gentillesse, elle est adoptée et nous lui souhaitons la plus belle vie possible maintenant.

 

 

 

Pour PERRIKUS sont arrivés :

 

- DANTE adopté enfin et heureux, un grand merci à sa famille d’avoir attendu, d’avoir compris et de ne pas avoir abandonné Dante alors qu’il était en traitement;

 

- UNICA adoptée, elle rejoint une copine galga Bandera, une pensée pour Chris sa FA espagnole qui a soignée Unica depuis le mois de Novembre;

 

- MARTIN ce doux loulou au passé compliqué a enfin trouvé son havre de paix et en profite auprès de son adoptante et de 3 copains galgos;

 

- JAMAICA, petite crevette qui a trouvé sa famille prête à accepter autant les merveilleux câlins que les bêtises inhérentes à une petite demoiselle comme elle.

 

 

Nous avons aussi transporté bébé RATON pour l’association Soligalgos afin que ce dernier rejoigne lui aussi un doux foyer.

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

UN PEU D'AIR POUR LE REFUGE DE LA CAMADA

Le calvaire des bénévoles du refuge de La Camada s’est achevé le 27 Mars dernier.

 

Enfin la présidente a pu signer avec la ville la convention qui donne à La Camada la gestion du refuge pour 6 ans.

 

L’association La Camada gère courageusement le refuge depuis 2002, mais à intervalle de temps régulier, la concession du refuge dont les installations appartiennent à la ville, est remise en concurrence.

Cet été nous pensions que la décision de la mairie était définitive mais un recours a été déposé par des concurrents de La Camada et les mois ont été bien longs et difficiles avant la délivrance du 27 Mars !!

 

Les bénévoles peuvent enfin souffler de ce côté et poursuivre leur travail plus sereinement.

Et le travail, il n’en manque pas !!!

 

Le refuge a dépassé ses capacités et a cruellement besoin que ses protégés soient adoptés.

De nombreux chiens de La Camada ont besoin de trouver enfin une famille.

1 commentaires

mer.

11

avril

2018

1ère BALADE DE LÉVRIERS & COMPAGNIE

Le lundi 2 avril 2018, notre équipe normande organisait la première balade de Lévriers & Compagnie pour l’année 2018 !

 

Un magnifique cadre que celui du Haras du Pin pour nous accueillir, nous étions 30 personnes accompagnées de leurs loulous au nombre de 27 au total.

 

Nous avons pu revoir nos loulous adoptés comme Duncan, Alexandra, Yogur, Eddie, Kéka, Kazar, Puka, nos deux chiens normands en FA, Aragorn et Huesco, étaient aussi de la fête.

 

Nous avons pu aussi rencontrer de nouvelles personnes avec leurs compagnons à 4 pattes.

 

Un joli moment en ce jour férié avec une météo qui nous aura laissé une fenêtre suffisante pour boucler la balade.

 

Grâce à vous nous avons pu collecter 171 euros.

 

Merci à tous pour votre participation et votre bonne humeur, merci pour vos photos et à bientôt sur les chemins normands !

2 commentaires

jeu.

05

avril

2018

ADIEU FÉE

Fée était une belle et douce galga bringée

qui a eu le bonheur d'être adoptée en Juin 2011.

 

 

Le 3 avril, la douce s'est envolée au paradis des chiens....

 

Nous sommes de tout cœur avec ses adoptants

et les remercions de tout le bonheur qu'ils lui ont offert.

 

3 commentaires

mer.

21

mars

2018

AU REVOIR FLORIANE....

"Si je ne reviens pas physiquement,

n'oublie pas que chaque fois que tu sentiras la brise sur ton visage,

ce sera moi qui serais revenue t'embrasser"

 

 

Un jour, une jeune fille nommée Floriane  nous a appelés pour faire la connaissance de Câlin, un matou à trois pattes.

 

Elle est arrivée, toute menue, toute frêle mais son sourire remplissait son visage.

 

On s’est installé dans la chambre où était Câlin.

De suite la magie a opéré.

Et là, Floriane a regardé la FA droit dans les yeux en lui demandant si le fait d’être atteinte de mucoviscidose était un frein à cette adoption.

 

Comment aurions-nous pu lui interdire d’adopter un de nos trésors !?

Quand on est atteint d’une telle maladie, n’avons-nous pas le droit de donner de l’amour, de recevoir de l’amour, même si le temps est compté ?

 

Avec le temps, Floriane est devenue une amie, sa Maman Christelle aussi.

Elle a de nouveau adopté une petite chatte, Yona, trop âgée pour plaire.

Elle a pris le temps de les aider à s’accepter, ce que beaucoup de personnes en bonne santé ne font même pas…

 

Floriane était comme l’un de ces petits papillons qui vole et butine mais elle était juste atteinte d’une maladie, la mucoviscidose.

 

Mais le nom de "mucoviscidose" dit quelque chose aux gens, ils font le rapprochement avec Grégory Lemarchal.

Mais nous nous rendons compte qu’ils ne savent pas vraiment de quoi il s’agit - à part sans doute que cette maladie touche les voies respiratoires - et surtout ce que ça engendre au quotidien.

 

Ce quotidien, c’est-à-dire les séances de kinésithérapie, les dizaines de médicaments, les aérosols, les greffes, les métastases, l’épuisement, les scanners, les échographies, les fibroscopies, l’attente des résultats d’examens, la solitude face à l’annonce de ces résultats... une vie d’entraves, de contraintes et de douleurs.
 

Floriane ne mettait jamais en avant sa maladie et elle avait raison car sa maladie n’était pas ce qui la définissait mais bien sa personnalité: joyeuse, insouciante, râleuse, patiente, taquine, câline.

Elle nous faisait des photos à l’hôpital pour se moquer de la nourriture ou vanter les beaux gosses infirmiers.

Jamais elle nous a fait sentir la difficulté de son combat au quotidien au point qu’on oubliait qu’il pouvait y avoir un « the end » un jour…

 

 

Floriane n’est plus de ce monde.

Elle a rejoint un univers où elle peut enfin respirer….

 

Nous n’avons pu retenir nos larmes  à l’annonce de son décès, ce petit papillon avait trop butiné notre cœur.

 

Alors aujourd’hui, l’association Lévriers & Compagnie voudrait témoigner de ce combat contre cette maladie génétique aux graves conséquences sur les capacités respiratoires, qui est un fardeau quotidien pour des milliers de famille.

 

La lutte contre cette terrible maladie est notre affaire à tous.

 

L’histoire de Floriane pourrait être la vôtre, celle de votre famille, d’une amie, de l’ enfant de vos voisins…

 

Sa maman, qui savait oh combien Floriane aimait tous nos compagnons félins, a demandé à ses proches de faire un don à notre association afin de parrainer un loulou qui sera dans le besoin et pour l'aider à se faire adopter.

 

Merci à ces-derniers, merci à toi Christelle, une petite maman qui s’est toujours battue avec l’humour et qui doit aujourd’hui continuer à se battre pour continuer malgré les larmes….

 

Les protégés de Floriane, Câlin et Yona, ont été recueillis en premier lieu par sa maman. Christelle a pu trouver une nouvelle petite famille aimante pour Câlin notre gros bébé à trois pattes, Yona pour le moment reste chez cette dernière.

Nous restons à ses côtés.

 


C’était l’histoire de notre amie FLORIANE, partie trop tôt.

 

Elle n’avait que 27 ans, l’âge de nos propres enfants….

 

 
"Tu te lèves un jour de bonne heure , tu regardes éclore une fleur…

Mais si c’était ça le bonheur…

Tout simplement »

Grégory Lemarchal

16 commentaires

jeu.

15

mars

2018

ET LES CHATS FIV+ ?

Lévriers & Compagnie se refuse de se dire que ses loulous FIV+ ne trouveront jamais de famille !

 

MORRIS, MAMOUNIA, MOTUS, CALIMERO sont des loulous FIV et alors ?

Doit on les rendre invisibles dans les adoptions probables ?

Si nous même étions malades n'aurions nous pas le droit d'être aimés ?

Devons nous passer à côté d'années de bonheur auprès de ces trésors ?

 

Pour faciliter leurs adoptions, l'adoption est en DON LIBRE car on a décidé de leur donner toutes les chances d'avoir un vrai foyer aimant.

 

 

Alors, un petit topo pour vous expliquer le FIV pour ceux qui hésitent.

Le FIV?

Mais qu'est-ce que c'est que cette bête-là ?

 

F.I.V. = Feline Immunodeficiency Virus = Virus de l'immunodéficience féline.

 

Le FIV est communément appelé SIDA du chat  (Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise du chat).

Bien que cette appellation de SIDA du chat soit plus parlante aux yeux de la majorité des personnes que FIV, c'est un raccourci un peu rapide pour décrire la chose.

 

En effet, le FIV est avant tout un virus.

Ce virus entraîne une immunodéficience chez le chat, ce qui le rend plus sensible aux infections.

Le SIDA du chat  est, quand à lui, la maladie qu’entraîne la présence du FIV dans l'organisme du chat infecté. C'est le stade où le virus va se déclarer et où le chat va être sujet aux infections et maladies opportunistes.

 

Le FIV est le virus, le SIDA du chat est la maladie déclarée.

 

L'un entraîne l'autre, l'un n'est pas l'autre.

 

Bien sûr, rien ne vous empêche de dire que le FIV, c'est le SIDA du chat si c'est plus simple pour vous.

Mais il est important d'assimiler qu'un chat FIV+ n'a pas automatiquement le sida : il peut l'avoir, mais ce n'est pas systématique.

D'autre part, il faut bien comprendre qu'un chat FIV+ n'est pas automatiquement malade : il peut l'être, mais ce n'est pas systématique.

Un chat testé positif FIV est un chat porteur du virus. Mais ce virus étant à évolution lente, le chat peut rester séropositif pendant des années avant de déclarer le sida, voir ne jamais le déclarer et rester porteur asymptomatique toute sa vie.

 

Le FIV se transmet majoritairement par morsure sévère.

Il peut également se transmettre de la mère à ses chatons et, de manière plus controversée, lors de l'accouplement.

 

En revanche, ce virus étant exclusivement félin, il ne peut pas se transmettre aux êtres humains, aux chiens, aux hamsters, aux papillons, etc.

 

Si vous n'êtes pas physiologiquement un chat, vous ne risquez absolument rien !

 

Le FIV se rencontre principalement chez les mâles non castrés.

En effet, pour ces chats-là, les bagarres sérieuses sont monnaie courante avec tout ce que cela suppose : blessures, plaies... La transmission est donc facile dans ces conditions.

Il peut également se trouver chez n'importe quel chat bagarreur de nature, quelque soit son sexe.

Mais la bagarre est le principal vecteur du virus et les mâles non castrés, la bagarre, ils connaissent !

 

Le FIV est un virus qui peut entraîner une maladie grave et mortelle.

Un chat FIV+ est potentiellement plus fragile qu'un autre.

Le FIV provoquant une immunodéficience, le chat est plus sujet à des infections ou pathologies diverses. En effet, le système immunitaire s'affaiblit progressivement, et c'est la porte ouverte aux infections diverses.

A court ou long terme, selon le stade d'évolution du virus, la mort survient.

 

Cependant, il est important de savoir que la mort ou la maladie n'est pas systématique.

En effet, un chat peut rester porteur du virus toute sa vie sans jamais atteindre le stade du SIDA. De même, pendant que le chat n'a rien déclaré et est porteur asymptomatique, il peut être aussi robuste qu'un autre chat.

La mort est une issue inévitable pour tout être vivant, mais pour les FIV, elle peut survenir des suites de leur maladie ou de vieillesse, accident, etc, comme n'importe quel chat négatif.

 

 

A savoir que...

 

→ Un chat FIV+ n'est pas conscient de sa positivité. Il ne sait pas ce qu'est ce virus, ni qu'il en est porteur, ni à quel possible avenir ça le prédispose. Il sait juste que le canapé, c'est confortable, les croquettes, c'est trop bon, les câlins, c'est super chouette.

 

→ Un chat FIV+ n'est pas un chat malade qui va vous coûter des centaines d'euros tous les mois. Tant que la maladie n'est pas déclarée, il ne vous coûtera pas plus qu'un chat négatif. Et si la maladie se déclare... certes, il coûtera un peu plus que d'habitude, mais bon, un chat négatif qui va tomber gravement malade ou se faire percuter par une voiture, ce sera pareil. Donc, à moins de prendre un chat qui accumule déjà des problèmes de santé, vous ne courrez pas à la ruine en gardant votre chat FIV ou en en adoptant un !!!

0 commentaires

mar.

13

mars

2018

LA CAMADA FACE AUX INTEMPÉRIES

Le samedi 10 Mars dernier, de fortes pluies se sont abattues sur Guadalajara.

Résultat: des inondations importantes au niveau de la cour.

 

Très rapidement une société est intervenue pour pomper l’eau et dans l’après-midi, tout était réglé.

 

Tous les pensionnaires vont bien et étaient en sécurité malgré la pluie qu’ils ont aussi dû affronter.

 

La vie d’un refuge est loin d’être un long fleuve tranquille que ce soit pour ses bénévoles ou pour les animaux...

0 commentaires

dim.

11

mars

2018

VOYAGE DU 3 MARS, 11 PROTÉGÉS EN FRANCE !

Le samedi 3 Mars dernier avait lieu notre second voyage de l’année.

 

Qu’il fut dur à organiser ce voyage: à 15 jours de la date, nous n’avions que 3 chiens candidats au voyage !!

 

Heureusement, grâce à des demandes de dernière minute et à des FA qui ont bien voulu ouvrir leur foyer, d’autres chiens ont pu remonter.

Nous avons été très inquiets.

Cependant nous n’avons pu sortir qu’un seul galgo du refuge de La Camada, alors que leur situation est très tendue et cela nous préoccupe beaucoup.

 

 

 

Du refuge de La Camada sont sortis :

 

- ORION, un sénior pétillant et très très curieux, c’est lui qui fait l’inventaire des affaires sur les photos ! Ce petit bonhomme est adopté du côté d’Orléans;

 

- GALO, un autre sénior au cœur énorme, un super super chien gentil, génial enfin bref vous l’aurez compris, on est tombé sous son charme et son adoptante aussi. Il vit désormais à La Rochelle;

 

- BRUCE, un petit trésor, chiot sauvé par le refuge alors qu’il était atteint de parvovirose, un gentil en puissance, ce petit bonhomme va vivre en région parisienne;

 

- JULIUS. Un très grand merci à sa FA qui s’est proposée pour l’aider et le sortir du refuge. Il retrouve deux copains whippets, une ancienne protégée de La Camada, la galga Brisa et m’sieur Chaplin, un galgo de Perrikus. Sa queue ayant été blessée au refuge, son arrivée en FA est une très bonne chose car il va enfin pouvoir être surveillé et guéri, ce qui n’est pas difficilement possible en refuge;

 

 

 

Du refuge de Perrikus sont sortis :

 

- JUANA adoptée en Aquitaine, une jolie demoiselle bien dans ses patounes;

 

- YEBRA non moins jolie et très tendre demoiselle adoptée dans la région de Troies;

 

- ALEXANDRA une petite puce de podenca, parrainée cet hiver pour son opération après une grave fracture du fémur et de l’os du bassin situé en face de la tête du fémur. Totalement remise, cette podenca est devenue normande;

 

- ELA, une galga calme et sensible, très gentille et un peu timide quand elle ne connaît pas. Cette puce est en FA en Charente Maritime. Elle a besoin de trouver au plus vite SA famille;

 

- WEAK, YELLOW et GREY. Ces trois bébés spitz se sont invités au voyage, d’abord en FA , un grand merci à elle d’avoir accepté de prendre les trois puis deux car Weak a été adopté juste avant le voyage. Maintenant Grey est lui aussi adopté, il rejoindra sa famille en région parisienne et Yellow rejoindra sa famille dans l’Est de la France.

 

 

Un grand merci à tous :

adoptants, FA, bénévoles pour votre aide à nouveau sur ce voyage,

sans cette solidarité rien ne serait possible !

Nous avons une grosse pensée pour Dante, pour sa famille qui l’attend en France et pour Mercedes.

En effet Dante n’a pu être de ce voyage, il est arrivé au refuge en étant positif à la filariose, traité pour des formes larvaires, les examens ne révélaient pas la présence de formes adultes. Mercedes a refait le test avant son départ et il est positif, ce qui n’est pas étonnant car même une fois soigné, l’animal reste positif très longtemps. Mais dans le doute et en accord avec ses vétérinaires Mercedes a préféré faire le traitement pour les formes adultes au cas où. Ce traitement est lourd pour le chien et nécessite qu’il reste au calme pendant un mois après les 2 injections.

Malheureusement nous n’avions aucune FA disponible pour gérer Dante et ses soins en France donc il doit rester au refuge, ce qui n’est pas l’idéal non plus.

Un grand merci à la dame et sa fille de ne pas avoir laissé tomber Dante suite à cette nouvelle, nous savons que c’est un moment difficile mais nous les remercions de s’accrocher à Dante et de lui laisser sa chance. Au printemps il arrivera tout beau et soigné.


 

 

Une pensée aussi pour BONITA, ROLLING et SORDO.

Cela fait des mois que nous signalons l’urgence de leur situation, mais ni adoptants, ni FA ne se sont proposés pour eux, et nous avons donc dû nous résoudre à les laisser encore une fois derrière nous…


1 commentaires

ven.

09

mars

2018

LES DIFFICULTÉS DU REFUGE DE PERRIKUS

Le refuge de Perrikus est situé à 1500m d’altitude.

Les chiens doivent donc affronter le froid, la neige, l’humidité et le vent.

 

L’année passée, une partie du refuge a été rénovée pour améliorer les conditions de vie du refuge.

 

Mais malheureusement les travaux nécessaires sont nombreux et tous n’ont pu être réalisés.

Cet hiver, la toiture de l’abri à nourriture a atteint ses limites, laissant pénétrer l’eau à l’intérieur du local. La toiture demande donc à être changée…

 

Encore des difficultés supplémentaires pour un refuge qui a vu son nombre de pensionnaires s’accroître et qui a dû prendre en charge des chiens demandant des soins vétérinaires très lourds.

 

Nous allons faire le point avec Mercedes et voir ce qu’on peut faire pour l’aider à restaurer ce bâtiment afin de préserver la nourriture des chiens.

0 commentaires

jeu.

08

mars

2018

LE REFUGE DE LA CAMADA DANS LA TOURMENTE...

Le refuge de La Camada est lié à la ville de Guadalajara: les locaux appartiennent à la ville et La camada se doit en échange de recevoir tous les chiens ou chats trouvés du secteur.

 

Réguilèrement la "concession" du refuge est remise en jeu et des candidats peuvent se présenter pour gérer le refuge.

 

Évidemment, vous vous doutez que tous les candidats n’ont pas de bonnes intentions... Certaines fois, on a vu une société de gestion des déchets se porter candidate… on vous laisse imaginer comment de tels organismes peuvent gérer des animaux…

 

Depuis 2002 c’est le refuge de La Camada qui obtient la concession en faisant preuve à chaque fois du très gros travail réalisé.

Ces dernières années les activités de sensibilisation de la population et notamment des jeunes, le programme de parrainage qui permet de sortir les chiens régulièrement et de les travailler et plein d’autres actions montrent au grand public le professionnalisme de l’équipe de La Camada.

 

Seulement, obtenir la concession, c’est aussi entrer dans les entrailles de la politique de la ville, et comme ailleurs, la politique est parfois éloignée du bon sens.

 

En 2016 et 2017, la municipalité a fait vivre un enfer aux bénévoles en reportant mois après mois cette ouverture de procédure et de candidature.

Cet été 2017 enfin la décision tombe: la concession est renouvelée à La Camada pour plusieurs années.

Nous avons suivi de près la situation et avons apporté le soutien nécessaire aux bénévoles pour apporter un témoignage du travail de La Camada.

 

Nous pensions vraiment que c’était terminé.

Mais voilà, un autre candidat déchu a décidé de porter un recours, remettant en cause le travail de La Camada.

Depuis Septembre, le contrat qui devait être signé ne l’est pas, et en plus de cette incertitude et des doutes jetés sur le travail de La Camada, la mairie a profité de cette procédure pour ne plus verser les 5000 euros mensuels versés au refuge pour qu’il puisse fonctionner.

Pour rappel, le refuge accueille actuellement près de 500 animaux…

 

Résultat: La Camada et ses bénévoles vivent un enfer avec une telle épée de Damoclès au-dessus de la tête.

 

Nous restons à côté des bénévoles et leur apporterons l’aide dont ils ont besoin.

Mais en attendant, ce que nous pouvons faire, c’est trouver des adoptants pour les pensionnaires que nous diffusons.

 

SVP, nos loulous de La Camada ont besoin de trouver une famille :

Baby, Jan, Bonita, Burbuja, Canelo, Chispa, Cho, Cholo, Flecha, Harry, Hermione, Lira, Lolo, Lucho, Mayo, Mickey, Pandora, Pimpi, Rino, Rolling, Sally, Sordo, Tirso, Trueno.

 

 

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

En espérant que les nouvelles soient bonnes une fois pour toute...

0 commentaires

mer.

07

mars

2018

3 NOUVEAUX GALGOS AUX CÔTÉS DE SORDO, ROLLING ET BONITA

Vous connaissez sûrement SORDO, BONITA et ROLLING depuis un moment si vous nous suivez ?

En effet, cela fait des semaines que nous essayons de les sortir de leur refuge.

Ce-dernier est totalement surchargé et voir partir des pensionnaires dans une famille serait salvateur.

Voilà pourquoi leur adoption est urgente.

 

ROLLING a bien progressé depuis son arrivée, il est plus ouvert et vient davantage au contact pour des câlins. Il faut lui laisser le temps d’aborder les situations nouvelles mais il va bien de l’avant.

 

SORDO est un peu plus timide, mais lui aussi progresse, il apprécie les moments privilégiés passés avec les bénévoles. Avec une famille, les progrès se poursuivraient et seraient encore plus importants. Sordo peut sauter haut quand il a peur, donc nous recherchons pour lui soit une vie en appartement, soit une maison avec jardin clos de murs assez hauts.

 

BONITA est un frêle et délicate demoiselle, une jeune galga craintive qui adore s’abriter derrière un autre copain. Une fois cette présence rassurante acquise, elle se dépasse et tente des choses par imitation. Il lui faut rapidement une famille qui lui offrira le cadre favorable pour que cette jolie fleur s’épanouisse.

 

 

Et puis voilà les nouveaux CHO, HARRY et HERMIONE

 

HARRY et HERMIONE ont été trouvés ensemble, faibles, amaigris et dans un mauvais état. Grâce aux bons soins des bénévoles, ils remontent la pente petit à petit.

HARRY est très sociable, gentil, affectueux et démonstratif.

La miss HERMIONE est plus timide, elle se cache un peu derrière son compagnon Harry pour se donner du courage.

 

Et enfin CHO. Il est très marqué par son passé. Le loulou est très en recul et très craintif, il a absolument besoin d’un autre chien et d’une famille qui veuille s’atteler au travail avec un animal très craintif. C’est un rude travail, mais la joie de les voir s’émanciper et retrouver une vraie vie de chien est immense.

 

 

Cho, Hermione, Harry, Bonita, Rolling, Sordo ont besoin de sortir très vite de leur refuge, c’est vital pour eux mais aussi pour le refuge qui est totalement surchargé.

 

0 commentaires

lun.

05

mars

2018

UN GALGO OU UN PODENCO, ÇA PARLE

Eh oui grande découverte !

Nos galgos et nos podencos ne se résument pas qu’à un physique...

Ce sont des êtres vivants avec des sentiments, un passé, des ressentis.

Ils sont doués d’émotions, ils progressent, ils régressent, ils sont influencés par nos émotions et nos actions et enfin ils parlent !

 

Dans notre société de consommation où l’on veut un chien comme sur la photo, "soit beau et tais toi" est parfois l’ambition de certaines familles !!

 

Sauf que c’est très loin de la réalité.

On a beau l’expliquer encore et encore, certains ne comprennent pas...

Pourtant ils causent eux, alors pourquoi pas leur chien ???

 

Mon chien a grogné !! Oui et alors ???

C’est normal, il s’exprime.

Il faut juste comprendre pourquoi il grogne, ce qui a déclenché ce grognement.

On ne sanctionne pas un grognement, on le comprend et après on agit en fonction.

Le grognement est un signe pour prévenir de quelque chose, si on sanctionne systématiquement ce signe, le chien va se dire que ça ne sert à rien que je lui dise que quelque chose ne va pas, il ne m’écoute pas alors la prochaine fois adieu à tous les signes d’apaisement, je mettrais les dents !!

 

On vit dans un monde de plus en plus coupé de la nature et des autres êtres vivants.

Nous sommes des animaux et nous parlons, notre chien est un animal et il parle.

Conclusion logique, non ??? !

 

Les galgos et les podencos causent très bien le chien car ils ont toujours vécu en groupe.

Ils possèdent les codes canins et ce, dès leur plus jeune âge en général.

C’est à nous d’apprendre à les décrypter pour mieux comprendre nos chiens.

Si vous prenez le temps de les observer vous verrez qu’ils émettent des tas de signaux, notamment des signaux d’apaisement qui montrent qu’ils ne sont pas à l’aise.

 

Par exemple, vous serrez très fort la tête de votre chien et lui faîtes plein de bisous.

En réponse, le chien tourne la tête ou se pourlèche.

Il n’est pas heureux, il est tendu par la situation, c’est trop pour lui.

 

Un enfant joue avec un chien qui détourne sans cesse la tête ou baille.

On devrait arrêter net le jeu.

Ce sont des signes d’apaisement, le chien essaie de faire comprendre qu’il est dans une situation inconfortable, il aimerait de l’aide pour qu’on le sorte de là.

 

Découvrir ces signes d’apaisement est très important, observer son chien est très important.

 

Si votre galgo ou votre podenco claque des dents ou grogne sur les autres chiens à son arrivée, c’est tout à fait normal. 

À vous de surveiller et d’intervenir si ça va trop loin, mais le chien qui arrive doit aussi pouvoir dire aux autres  "laissez moi me poser, pas maintenant je ne suis pas prêt à jouer avec vous".

 

Un chien qui grogne n’est pas un chien dominant, c’est un chien qui s’exprime.

 

Ce mot de dominance est employé à tort et à travers, à force cela ne signifie plus rien…

Au lieu d’enfermer son chien dans des cases de comportement, apprenons à le comprendre. Si on n’y arrive pas seul, des éducateurs positifs vous aideront à le décrypter.

 

Le champ de connaissance est vaste et quand on a commencé à s’y intéresser, on voit nos compagnons autrement.

 

Mais il faut pour cela se donner la peine d’ouvrir son esprit, de se remettre en question.

Ce n’est pas parce qu’on a eu des chiens toute sa vie qu’on sait tout, loin de là !!

Les connaissances en comportement canin ont évolué et se sont approfondies.

 

Alors soyons ouverts et arrêtons de condamner un chien parce qu’il a osé s’exprimer.

Au contraire !!

2 commentaires

lun.

19

févr.

2018

LE STOCK DE CROQUETTES POUR NOS MINOUS EST AU PLUS BAS...

L’hiver n’aura pas été synonyme de pause ou de ralentissement dans l’accueil des chats abandonnés.

Beaucoup de drames, de souffrances, encore et encore.

 

Ces p’tits minous arrivent souvent dans un état pas terrible et ont besoin d’être bien alimentés pour reprendre des forces et du poids.

Mais voilà, le stock de croquettes font comme neige au soleil !

 

 

Nous lançons un appel aux dons de croquettes en ciblant des marques en particulier pour stabiliser la flore intestinale de nos minous déjà bien malmenés par la vie.

 

Pour le moment nous n’avons besoin que de croquettes ADULTES, les chatons ne sont pas encore arrivés et surtout pas de croquettes light, vous comprendrez pourquoi.

 

Nous avons besoin de croquettes adultes:

 

    -         dans la marque HAPPYCAT

    http://www.zooplus.fr/shop/chats/croquettes_chat/happy_cat_croquettes_chat

 

    -         dans la marque ROYAL CANIN ou PROPLAN à retrouver sur notre liste de vœux sur AMAZON

 https://www.amazon.fr/gp/registry/wishlist/?ie=UTF8&cid=A1W79H3SG4OHCI

 

Vous pouvez envoyer vos colis au siège de l’association :

Association lévriers & Compagnie

59 rue des Groies

17230 CHARRON

En mentionnant le téléphone suivant si nécessaire 06.08.27.56.25

 

Un grand merci à tous pour eux !!

0 commentaires