sam.

09

avril

2016

DES SAUVETAGES À LA PELLE…

Malheureusement, les bénévoles espagnols n’ont aucun répit.

 

Cela dit les situations décrites aujourd’hui, nous les trouvons aussi en France. Nous ne sommes pas mieux : chaque jour des chiens et des chats  sont trouvés dans ces états…

 

 

Sur Perrikus:

Les bénévoles ont encore été appelés dans un petit village près du refuge pour un chien dans un sale état.

Ce pauvre podenco ne pèse que 7kg, il n’arrive même plus à se lever tellement il est faible…

Sur la Camada:

Les bénévoles du refuge ont été appelés par la police pour récupérer deux chiens maltraités et retirés à un particulier. Leur cœur s’est serré quand ils ont découvert les misères qu’ils venaient secourir.

Le plus grand des deux chiens étaient debout, ce n’était plus qu’un squelette mais il restait debout.

Sa copine, plus petite, n’était qu’un tas de poils noirs couché au sol. Plus la force de se lever ou de réagir… Les bénévoles l’ont transportée dans leur bras comme un poids mort. La puce est restée hospitalisée une semaine entre la vie et la mort. Elle n’avait plus envie de se battre mais toute l’équipe véto s’est mobilisée et la puce a remonté la pente. Elle est désormais en FA pour se reconstruire.

Son copain a intégré le refuge, il mange bien et se montre beaucoup plus joyeux chaque jour.

Écrire commentaire

Commentaires : 0