CINQ GALGOS ONT BESOIN DE SORTIR TRÈS RAPIDEMENT DE LEUR REFUGE…

Malgré un extraordinaire travail des bénévoles espagnols, sauver des galgos n’est pas de tout repos et ces pauvres chiens peuvent encore attirer les convoitises même en refuge.

 

C’est pourquoi nous essayons que leur séjour en refuge soit le plus court possible.

Mais depuis quelques mois, faute de familles d’accueil ou d’adoptions plus rapides de nos chiens en FA,  nos galgos restent plus longtemps en refuge.

Il est nécessaire que leur séjour en refuge soit le plus court possible, pour qu’ils trouvent rapidement la sérénité et la sécurité dont ils ont besoin et pour que le refuge puisse continuer à en sauver: la saison de chasse est terminée et les chiens arrivent en masse...

 

Aujourd’hui, coup de projecteur sur 5 galgos qui ont besoin de sortir très vite de leur refuge:

 

 

 

 

 

 

FRODO, un cœur sur pattes, gentil et très affectueux, il veut juste qu’on s’occupe de lui.

 

 

 

 

BAMBINO, le touchant. Il est timide et aura besoin d’une famille avec un autre chien pour l’accompagner mais une fois en confiance, il révèlera toute la douceur que l’on voit déjà dans ses yeux.

 

 

AZABACHE. Cette perle noire passe totalement inaperçue. Timide au départ, elle a besoin de comprendre qu’on ne lui fera plus de mal et une fois cela acquis, elle demande doucement des câlins.

 

 

 

MANDY, très marquée physiquement, mais ses blessures se soignent bien et ce sera bientôt une histoire ancienne. MANDY a un super caractère, géniale et super sympa, elle aime le contact.

 

 

 

AVENA, une jolie bringée douce et adorable, jolie gazelle. Elle a besoin elle aussi de se poser dans une famille qui lui donnera amour et sécurité.

 

Ces 5 loulous ont besoin de vous.

Amis adoptants, pourquoi ne pas devenir FA ?

Vous connaissez déjà les galgos et vous pourriez donner une chance à un autre chien de connaître ce que le ou les vôtres connaissent déjà.

Alors n’hésitez pas à contacter votre délégué régional pour passer le cap !

Écrire commentaire

Commentaires : 0