ADOPTIONS À L’ÉTRANGER

Les réseaux sociaux sont des outils de diffusion très efficaces mais ils ont tendance à nous faire oublier les impératifs géographiques.

 

Lévriers & Compagnie a bâti sa procédure d’adoption en accord avec les bénévoles espagnols.

Cette procédure est basée sur les visites à domicile avant adoption et sur un suivi possible avant et après adoption.

Pour cela nos délégués doivent se trouver dans un rayon raisonnable autour des adoptants.

 

Nos délégués font beaucoup d’efforts pour élargir et créer un réseau permettant petit à petit de couvrir un peu plus de terrain.

Mais un des piliers de cette procédure est que nous ne faisons pas d’adoption à l’étranger parce que nous n’avons personne, parce que nous ne connaissons pas les impératifs des autres pays dans le domaine sanitaire et parce que 2 de nos refuges amis ont des contacts à l’étranger, contacts capables de gérer bien mieux que nous des adoptions sur leur sol.

 

Ainsi, le refuge de Perrikus a déjà réalisé des adoptions en Belgique, Allemagne et Suisse.

Si vous appartenez à l’un de ces pays et si un de leurs chiens vous intéresse, il faut directement les contacter :

 

L’association ADANA travaille avec une association basée en Italie et une en Allemagne.

Donc si l’un de leurs chiens vous intéresse, il faut les contacter directement.

Ils vous mettront en lien avec leurs contacts locaux qui font le même travail que nous en France :

 

Le refuge de La Camada n’a pas de partenariat avec d’autres pays que la France et avec nous.

Du coup les adoptions des animaux de ce refuge ne peuvent se faire qu’en France et uniquement dans les régions que nous sommes capables de gérer.

 

Quand nous refusons des adoptions à l’étranger ou dans une région que nous ne couvrons pas, nous ne remettons pas en cause votre capacité à prendre soin d’un chien, mais pour que notre travail de protection animale soit fait correctement, il faut un cadre qui prend en compte la réalité humaine et géographique pour le bien-être de nos animaux et de nos adoptants.

 

La proximité et la communication avec les familles sont des éléments importants dans le processus d’adoption.

C’est pour cela que la procédure d’adoption a été établie.

 

Ce n’est pas parce qu’en ce moment les adoptions sont au ralenti que nous devons envoyer balader les principes érigés avec nos partenaires espagnols.

 

Au contraire, en ces temps difficiles, nous devons garder notre ligne de conduite pour continuer à faire du bon travail même s’il est en quantité moindre.

 

Merci de votre compréhension.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Breuil (dimanche, 25 juin 2017 23:11)

    Je suis d'accord avec vous et suis désolé que dans le Limousin il n'y est pèse plus d'abdoptens quand on vois que pompadour organise le plus grand rassemblement de races de levriers