POURQUOI LE « COMPAGNIE » DANS NOTRE ASSOCIATION LÉVRIERS & COMPAGNIE ???

Notre association a été créée en Décembre 2008 mais a réellement commencé son activité en 2009.

 

Nous étions très touchés par la cause des galgos et des podencos et nous souhaitions nous investir auprès d’eux.

Mais nous n’avions pas pour autant des œillères pour ne pas voir ce qui se passait juste chez nous, sous nos yeux.

 

Alors nous avons décidé, lors de la création de notre asso, que les lévriers seraient une part importante de nos actions mais que nous ferions une place à des chats ou des chiens français dans le besoin.

 

Évidemment, sans refuge (et sans le désir d’en avoir un), notre fonctionnement par familles d’accueil nous limite dans l’aide que nous pouvons apporter.

Mais au fil des années cela ne nous a pas empêchés de sortir des chiens avant euthanasie de fourrières françaises, de récupérer après abandon pour déménagement, divorce, maladie ou autre, de recueillir après des cas de maltraitance ou bien de recueillir suite à des cessations d’élevage ou suite à des décès…

Les cas sont nombreux, tous les âges et toutes les tailles sont concernés...

 

Pour les chats, notre histoire a commencé avec Omaël.

C’est le premier minou recueilli par l’asso en Décembre 2008.

Il a été adopté par sa FA car, FIV positif, les candidats à l’adoption ont été bien peu nombreux…

Omaël est, à ce jour, pas le plus vieux mais le plus ancien protégé pris en charge par Lévriers & Compagnie !

 

Il est toujours vivant et bien heureux de l’être, malgré son statut de FIV positif !

 

Notre travail avec les chats a connu un essor après la tempête Xynthia.

En effet, de nombreux minous se sont retrouvés livrés à eux mêmes et nous avons commencé des campagnes de stérilisation sur Charron.

Ne pouvant remettre sur le terrain les chats super sociables, les adoptions ont pris leur envol.

Depuis, cette activité n’a eu de cesse de se développer. Malheureusement faut-il ajouter, car c’est un signe que la misère féline est bien trop présente en France...

Cela nous a conduits à augmenter le réseau de FA pour minous et à construire une petite chatterie sur des fonds privés pour faire face aux abandons.

 

Notre cœur est grand.

Les galgos et les podencos y tiennent une grande place mais nous sommes aussi fiers de ne pas fermer les yeux sur la misère en France. 

Nous savons qu’on vide la mer avec une petite cuillère mais on le fait.

Pour les animaux que nous avons aidés, cela a du sens.

 

Voilà, nouveaux visiteurs de notre site, pourquoi vous trouvez une page d’adoption pour les chats et que vous trouvez des chiens français aux côtés de nos galgos et de nos podencos !

Écrire commentaire

Commentaires : 0